Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Soleils sur le Nihil Lecture de Mina Merteuil
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

07/06/2015

Poésie - Soleils sur le Nihil
 
Ton regard noisette
Fait battre la chamade
De mon coeur écureuil
Qui bondit sur les branches
De ton corps fidèle

Raconte encore
Depuis le début
L'histoire de notre amour
Pour être sûr que tu es celle
Que tu prétends

Pour être sûr
Que tu m'aimes
Et non le miroir de tes problèmes

J'aime bien quand le film dérape
Et tourne en boucle
Jamais plus jamais
Il ne s'arrête jamais

La pellicule n'est pas muette
Car nous parlons de nos êtres
De la difficulté d'être
Quand on s'aime
On se pose
On s'ex
Pose
On se déporte

On exporte nos âmes distraites
Le passé a fait de nous ce que nous sommes
On ne se baigne pas deux fois
dans les mêmes eaux du Styx
Rendez-vous à Bray sans risques
Il n'y a pas de hasards, il n'y a que des rendez-vous
Disait Eluard
La vie ne repasse pas deux fois
Les mêmes plats
Si certains les aiment chauds
Il y en a qui se mangent froid

Ferons-nous un buffet froid pour le mariage ?
Cet héritage anachronique
Si tant est que nous devons prouver
A Dieu notre amour vrai
En dehors du Sacré
Il n'y a rien qui n'existe
Me disaient mes ancêtres
Mais je t'aime
Et nous saurons qui nous sommes
Le moment venu
Et je le sais déjà
Tu m'aimes je t'aime
Faisons comme ça
 
[Olivier Terwagne, A l'envers, dans Soleils sur le Nihil, Bruxelles, Traverse, 2014, p. 44-45]
 
Une fois n'est pas coutume, j'aurais préféré écouter ces poèmes d'Olivier Terwagne plutôt que les lire, comme m'y invitait son éditeur en m'envoyant le recueil de ces Soleils sur le Nihil. Les vers y sont rythmés, sonores, jouant des sons davantage que des sens. Néanmoins, une histoire est toujours racontée, inspirée du quotidien ou de l'actualité mondiale. Les mots choisis sont ceux de notre époque, pour mieux en refléter les réalités, parfois avec une touche familière. Les références littéraires et culturelles se font quant à elles parfois classiques et fourmillent à chaque ligne, qu'il s'agisse de poètes et de créatures mythologiques.

Ce n'est personnellement pas une poésie qui me parle ; j'ai eu du mal à suivre l'auteur dans les dédales de son inspiration, suis restée en marge de ces interpellations.
 

 

 

 

http://bavardagesetfutilites.blogspot.be/2015/06/poesie-soleils-sur-le-nihil.html

Tag(s) : #Articles
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :