Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

 

 

 

 

Francedewepion

   08 octobre 2022

★★★★★
★★★★★
 
Une belle découverte.
Auteur belge dont ce n'est pas le premier livre, mais que je découvre grâce à l'opération Masse Critique de Babelio et aux Editions Traverses (Editions belges également).
Il s'agit d'un recueil de nouvelles et de quelques poèmes. Les textes sont teintés de fantastique, de magie; ils ressemblent un peu à des contes.
Le livre est divisé en quatre thèmes que sont les éléments : air, feu, eau et terre. Ceux-ci sont personnifiés. Ils reçoivent parfois un prénom dérivé de la mythologie ( Eriole pour Eole…)
L'épilogue rassemble dans une dernière nouvelle tous les éléments et les personnages principaux précédents dans une même aventure.
A la fin du livre, on apprend également, que les textes ont été écrits en références à de la musique : classique (Mahler…), partisane (Bella Ciao), électronique (Jean-Michel Jarre ou encore Martin Nonstatic - influencé par l'environnement…).
L'écriture est influencée par le rythme de la musique : elle est à la fois légère, douce, lumineuse, tout en émotion mais elle peut être aussi puissante, colorée, "orageuse"…
L'auteur triture, tord la langue française pour un extraire un suc savoureux, un tantinet humoristique : utilisation de mots-valises ("transparêtre"…), de sonorités en rapport avec le mot ("affffolant", "terrrrible"…), de gradation dans l'expression de certaines situations ou sentiments , ou encore en prenant certaines expressions au pied de la lettre ("se consumer d'amour", " vendre du vent" …). Il nous immerge dans son univers grâce à nos cinq sens ainsi qu'aux couleurs.
Bref, j'avais coché ce livre ainsi que de nombreux autres lors de l'opération Masse critique avant tout parce que c'était un auteur belge inconnu pour moi. Lorsque je l'ai reçu, j'ai relu le quatrième de couverture un peu perplexe car je craignais devoir lire un roman fantastique ou d'un style apparenté. Un engagement étant un engagement, j'ai commencé la lecture. Et là, le contenu a vraiment fait disparaître toutes mes craintes. le maniement de la langue tel que pratiqué par Tristan Alleman est savoureux voire jouissif. Et au final, j'ai passé un très bon moment de lecture. J'avoue bien humblement qu'en tant que participante à un atelier d'écriture, c'est le genre d'exercice littéraire auquel je m'adonne avec délectation tant j'adore moi aussi "jouer" avec la langue française.
Encore un tout grand merci à Babelio, aux Editions Traverse et à Monsieur Tristan Alleman
Commenter  J’apprécie         75
 

 

 

 

 

 

 

Zahardonia

   20 octobre 2022

★★★★★
★★★★★
 
Merci à Masse Critique de Babelio et aux éditions Traverses pour cette magnifique découverte.
Les nouvelles sont très poétiques, aussi bien sur le fond que sur la forme.
Je me suis régalée à parcourir cet univers fantasmagorique créé autour des quatre éléments et peuplé de créatures merveilleuses.
Une véritable parenthèse enchantée dans mes lectures halloweenesques.
Commenter  J’apprécie         00
 

 

 

 

 

 

 

Karollb

   27 septembre 2022

★★★★★
★★★★★
 
J ai découvert l'auteur à travers cet ouvrage. Un livre de nouvelles sur les éléments et les êtres qui peuplent la planète
Des pierres aux vents, du feu à l eau, Tristan Alleman nous transporte dans un monde poétique fait de jolies et moins jolies étoiles
Du maître du vent à l homme poisson en passant par l être de lumière vous apprendrez à découvrir chaque personnage tout autant atypique.
Si j ai aimé l'écriture qui mêle poésie, roman et nouvelles j'ai souvent été perdu dans les aller/retour présent et passé
Ce court ouvrage de nouvelles pourrait vous séduire
Commenter  J’apprécie         00
 

 

 

 
 
CITATIONS ET EXTRAITS (5)

 

 

 

 

 

 

Francedewepion

Francedewepion   08 octobre 2022

En prenant du recul alors, notre regard pouvait attirer un seul rayon de lune pour rendre l'instant magique. En reculant encore, nous pouvions les voir courant comme des enfants affamés, au faîte de la colline, ombres mouvantes sur fond de lumière lunaire. Ils ne s'arrêteraient pas. Ils ne s'arrêtaient plus.
Commenter  J’apprécie         30
 

 

 

 

 

 

 

Francedewepion

Francedewepion   08 octobre 2022

Ne laisse jamais des frontières
cerner ton plus bel infini
la profondeur des vents, seule
peut libérer des chaînes.
Commenter  J’apprécie         50
 

 

 

 

 

 

 

Francedewepion

Francedewepion   08 octobre 2022

Le feu de la terre. La terre de feu. Tu ne peux pas le comprendre. J'espère que tu pourras le ressentir. C'est l'élément dans lequel je vis. Celui qui me fait, celui qui me forme, me transforme, me donne des ailes qui me font vivre avec toi.
Commenter  J’apprécie         10
 
Francedewepion Francedewepion   08 octobre 2022
Clapotis d'ouïe
Varech d'odorat
Vague de vue
Liquide de goût
Fluide de toucher.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :